Federico-enseignant

Federico Jôkô Procopio
moine zen 

fondateur de La Montagne Sans Sommet

 

Sur les eaux de l’esprit
La lune paisiblement s’épanouit
Qu’une vague les trouble
Elle pénètre jusqu’au fond
Et la boue devient lumière.

 

Ce monde
A quoi le comparer ?
A la goutte qui tombe
Du bec de l’oiseau d’eau,
Et réfléchit le clair de lune.

 

Sous la neige
ont disparu les herbes de l’hiver
un héron blanc
cache son corps
à l’ombre de la blancheur.

 

Tout son qui atteint mon oreille
Est une voix
Là, à l’instant
C’est mon ami !
Il n’est rien qui ne me parle.

 

(Maître Dôgen)


 

“M’installant en France en 1998 je pratiquais le zen de tradition japonaise dans l’Ecole Soto, après avoir prononcé mes premiers percepts en Italie; mais la rencontre d’un grand Maître zen coréen, Seung Sahn Soen Sa, porta mes pas dans la tradition du Zen Kwan Um (Lin-Chi). J’ai pratiqué cette voie du zen coréen pendant de très belles années; la pratique quotidienne du kôan fut pour moi une expérience merveilleuse et pure. Puis les chemins de la vie me conduisirent à revenir dans ma famille zen d’origine, le zen Sôtô, où je pratique désormais. Cette vidéo est un souvenir ému des années où je suivis le Maître Zen de lignée coréenne Bon Yo, elle fut tournée lorsque j’étais abbé du temple de Paris, le temple Saja Hoo Soen Won, le Temple du rugissement du lion. Reconnaissance”.

 

 

 

0-0